Chronologie,  Programme et méthodologie d’un projet.

 

Chronologie d'une opération de construction

En général, une opération de construction répond aux besoins en locaux (travail. logement ou loisirs) d’un maître d’ouvrage, qui en confie la réalisation à un tiers. Même ainsi simplifié à l’extrême. Ce schéma pose cinq questions essentielles:

  1. Expressions des besoins et des possibilités de financement en fonction du site : “le programme”.
  2. Définition des ouvrages : “la conception”.
  3. Choix des constructeurs : “les marchés de travaux”.
  4. Réalisation conformément aux prévisions : “la direction des travaux”.
  5. Livraisons des ouvrages et du règlement des litiges éventuels : “la réception des ouvrages”.

Ce schéma théorique dans la réalité se complexifie du fait de l’environnement législatif et réglementaire, de l’insertion technique et paysagère dans le site, de l’évolution technologique des équipements et des méthodes de construction.

 


 

1C’est l’expression des besoins du futur utilisateur ; aussi reste-t-il de la responsabilité du maître d’ouvrage même si compte tenu de l’importance des éléments techniques, il lui est recommandé d’être assisté d’un architecte s’il ne possède pas les services ou les compétences nécessaires. Le programme tient compte de cinq points essentiels:

  • Besoins: Recensement des surfaces et volumes nécessaires, tracé du schéma entre ses éléments ; exigences particulières.
  • Terrain :Caractéristiques physiques. plan. situation. superficie ;Desserte (voirie, eau, gaz. électricité. téléphone. télévision). nature du sol, niveau de la nappe phréatique,
  • Caractéristiques d’urbanisme; Constructibilité : règles d’implantation et d’aspect. servitudes publiques et privées.
  • Équipement souhaité : Chauffage. climatisation. Équipement électrique et sanitaire, caractéristiques des machines ou équipements particuliers.
  • Délais de réalisation
  • Enveloppe financière: Fonction des possibilités en financement du maître d’ouvrage. Le coût total est la somme des éléments suivants
    • Terrain plus frais d’acquisition.
    • coût de construction,
    • coût des branchements de la voirie et réseaux divers.
    • équipements particuliers.
    • aménagements paysagers.
    • taxes fiscales et parafiscales.

2 C’est l’étape cruciale de la genèse du projet dans laquelle l’architecte traduit les informations que fournit le maître d’ouvrage en plans, coupes, vues et animations 2D et 3D, maquette virtuelle et projet BIM. 

  • Mise au point du programme
  • Choix de l’architecte
  • Études d’esquisse
  • Choix de la solution
  • Études d’avant-projet
    • Avant-projet sommaire APS
    • Avant-projet Définitif
    • Dossier de permis de construire
    • Dépôt de la demande de permis de construire
  • Permis de construire
    • Transmission du permis à l’architecte
    • Désignation du coordinateur
    • Dossier de consultation des entreprises de construction

3 C’est la phase dans laquelle on va concrétiser le bâtiment virtuel validé durant la phase de conception en espaces réels suite à la désignation des entreprises de constructions et à la réception de leurs travaux.

  • Choix des entreprises consultées
    • Examen des propositions
    • Choix des entreprises
    • Mise au point des marchés
    • Signature des marchés
    • Notification ou ordre de service
    • Déclaration d’ouverture de chantier
  • Exécution des travaux
    • Période de préparation
    • Période d’exécution
  • Réception des travaux
    • Déclaration d’achèvement
    • certificat de conformité

Responsabilité, sécurité et assurance
Le maître de l’ouvrage veille à ce que les intervenants : (entreprises, architectes et ingénieurs spécialisés) souscrivent à une assurance professionnelle couvrant leurs responsabilités professionnelles conformément aux lois et règlements en vigueur. L’architecte n’assumera les responsabilités professionnelles définies par les lois et règlements en vigueur que dans la mesure de ses fautes professionnelles. Il ne pourra être tenu pour responsable des fautes commises par d’autres intervenants.
propriété artistique et intellectuelle
L’architecte conserve l’entière propriété intellectuelle et artistique de ses documents graphiques et écrits ainsi que des maquettes de son œuvre. Il garde l’exclusivité de ses droits de reproduction, de représentation et de réutilisation et peut s’opposer à toute atteinte ou déformation ou mutilation de son œuvre, préjudiciable à son honneur et à sa réputation. Le maître de l’ouvrage s’engage à faire mention du nom de l’architecte dans toutes les occasions où il utilisera l’œuvre de celui-ci.
chronologieyla.ma